PYTHAGORE

pythagorePythagore fut le premier à codifier la NUMÉROLOGIE.
Il fut un des mathématiciens les plus connus de nos jours, notamment grâce à son  » théorème « .

Il est né à Samos, une île de la mer Égée, en Grèce, environ 580 ans avant Jésus-Christ.
On établit sa mort, à Métaponte vers 485 avant J.C. à l’âge de 85 ans.

Ses parents avaient consulté la Pythie de Delphes qui leur avait annoncé la naissance d’un fils d’une grande sagesse qui deviendrait une  grand philosophe.
Ses voyages l’ont amené, entre autres, à Babylone et en Égypte où il fut initié.
Mathématicien et scientifique, il est revenu en Grèce à 56 ans pour fonder une école à Babylone, une sorte de monastère.

Il enseignait à ses élèves les disciplines suivantes

l’astronomie
la musique
l’arithmétique
la géométrie
la philosophie
et lorsqu’ils avaient bien maîtrisé ces disciplines, il leur enseignait la numérologie.

Il leur disait que « tout, dans la nature, était organisé et que tout obéissait au nombre ».

La raison de cet intérêt prononcé pour l’arithmétique réside dans la conviction que les nombres constituent l’essence des choses.
Le néo-pythagorisme est néanmoins empreint d’une mystique des nombres, déjà présente dans la pensée de Pythagore.
Hérodote
le mentionne comme « l’un des plus grands esprits de la Grèce ».

Pour la même raison, sans doute, tous ceux qui se sont attachés depuis aux sciences contemplatives, ont été tenus pour « Sages ».
Ils ont été nommés tels, jusqu’au temps de Pythagore, qui mit le premier en vogue le nom de « philosophes ».