Kevin Quinn Avery

Né au Massachussetts en 1933, le dr. Kevin Quinn Avery commença, dès l’âge de 16 ans, à s’intéresser à l’Astrologie et à la Numérologie. Il s’est consacré totalement à l’étude des chiffres et mourut le 26 août 1984. Il a même prévu la date de sa mort. Il est décédé d’un infarctus dans un tournoi de polo dans les Cantons de l’Est, au Québec.

Numérologue astral et kabbaliste, il a été considéré comme étant une des grandes autorités mondiales dans ces sujets et un des plus grands experts du monde occidental. Parcourant le monde, il donna des conférences en numérologie, sur les nombres et la métaphysique. Ces livres ont été traduits en plusieurs langues.

Il fut élu comme président en 1979 par le bureau de direction du « International Guild of Numerologist » et reçut nombreuses reconnaissances dont, entre autres, en 1981, Grand Chancelier de l’Ordre de Saint-Jean, Chevalier de Malte. C’est un vieil ordre de 933 ans auquel le Dr. Avery était affilié depuis longtemps.

On a parlé de lui dans plusieurs publications américaines telles que Palm Beach Daily News, April 19th, 1976, Long Island Magazine, January 1977, Westchester Magazine, January 1977, Aetherius Society 1976 à 1980, Connecticut Magazine, January 1977 et Family Circle Magazine, January 1977 et sur le Steve Powers Show, Radio Station WMCA, New York, May 22nd 1976, etc…

Article paru en 1984 dans le VSD, France, par Isaure DE SAINT-PIERRE

Selon le numérologue de Ronald Reagan, le président consulte régulièrement Kevin Quinn AVERY.

IBM, ITT, General Motors font aussi appel à lui.

« Numérologue » … Qui connaît ce mot ?

Qui sait qu’être numérologue est une profession reconnue, du moins aux États-Unis ?
J’avoue qu’avant de rencontrer le professeur américain Kevin Quinn Avery, j’ignorais « tout » des numérologues et de la numérologie.

« La numérologie, c’est la science des nombres. Une science très ancienne, codifiée par Pythagore au VIe siècle avant J-C, mais issue de l’ancienne Égypte, des civilisations babylonienne et chaldéenne, en Mésopotamie. Ensuite, les secrets, jalousement gardés, ont été transmis par les alchimistes ou les kabbalistes, dépositaires de la tradition juive et savante. Cette science des chiffres est encore étudiée aujourd’hui dans certaines confréries telles que la franc-maçonnerie ou les Rose-Croix.»

« Le Pr Avery, 50 ans, silhouette élégante, pantalon beige et blaser noir, cheveux gris, œil bleu derrière des lunettes d’écaille, est aujourd’hui l’un des plus célèbres numérologues du monde. On dit qu’il fut le conseiller de Nixon, de Ford, et qu’il est maintenant celui de Reagan. On dit aussi que de hautes personnalités de la CIA viennent régulièrement le consulter, ainsi que le général Alexander Haig, l’ancien secrétaire d’État américain à la défense. On prétend même que ce serait lui qui aurait déterminé la date favorable pour l’opération de la Grenade. Des rumeurs qu’il ne confirme, ni ne dément.»

« Ce qui est sûr, c’est qu’il a prédit avec exactitude le cour du dollar pour cette année 1983, que des P-DG des plus importantes sociétés américaines, la General Motors, ITT, IBM, Coca-Cola, United Fruit, etc…  n’hésitent pas à prendre leur avion particulier pour aller le consulter dans la ville de Hudson où il habite.»

  • J’avais 16 ans, se souvient-il, et le destin a décidé pour moi. J’habitais alors un immeuble à Manhattan, à l’angle de la 81e rue et Central Park West. Une très vieille et très élégante dame de 60 ans est venue frapper à la porte de l’appartement. C’était l’été, il faisait chaud. Elle s’était perdue et m’a demandé un verre d’eau. Elle m’a dit s’appeler Florence Campbell, ce qui n’a rien évoqué pour moi. Pourtant, son livre « Your days are numbered – Vos jours sont comptés » était un best-seller mondial.
    Elle était numérologue et m’a prédit que je le serai à mon tour, que j’écrirai beaucoup de livres et deviendrait également célèbre.
    Je ne l’ai pas crue
    .

« Avery a déjà consacré vingt-sept livres à la numérologie : L’âge du verseau, l’Alphabet mystique, le Cycle de l’homme, La lumière magique, etc… Un seul est traduit en français, La vie secrète des chiffres, édité en 1974 par la Jeune Parque.»

  • Il n’avait pas cru cette dame de 60 ans, mais il s’est tout de même intéressé à l’astrologie et à la métaphysique. À 20 ans, il est diplômé de l’université des sciences métaphysiques de Huna, à Honolulu. Il devient enseignant à Yale et à Laval tout en poursuivant ses recherches personnelles sur les sciences occultes, la kabbale, la tradition alchimiste qui désirait donner vie à la matière pour agir sur elle. Il a séjourné souvent à Dharamsala, résidence indienne du Dalaï-Lama depuis que les Chinois ont envahi le Tibet.

LA BIBLE EST L’UN DES PLUS IMPORTANTS LIVRES CHIFFRÉS DE L’HISTOIRE DU MONDE

« J’ai beaucoup étudié la Bible, le Coran et le Talmud, m’explique-t-il, et j’ai été frappé par l’importance des chiffres dans ces écrits. Il est dit par exemple dans l’Ancien Testament : « Avant le mot fut le nombre ».
Le 4e Livre de Moïse s’intitule « Les Nombres». Dans l’Apocalypse de Saint-Jean, la Bête, le diable, est décrite  avec des nombres et la kabbale la désigne par les trois chiffres 666. De même, c’est à la sixième heure que Jésus a rencontré auprès du puits la Samaritaine, le 6 étant le chiffre de la vie domestique. Et c’est à la septième heure que Jésus guérit le fils du marchand de Cana, le 7 étant le nombre de la médecine.»

  • En poursuivant mes recherches, j’ai également remarqué l’importance du changement de nom. En étudiant l’astrologie médiévale, Avery constata qu’en fait, en ces temps-là, trois sciences étaient liées : l’astrologie, le tarot et la numérologie. Dans la tradition pythagoricienne, il y a une correspondance entre les lettres et les chiffres. Dès lors, Avery, depuis vingt ans, met patiemment au point un système plus précis que la seule astrologie. Il travaille sur ordinateur et est capable, grâce à l’informatique, d’étudier la charte, non seulement d’un individu, mais d’une ville, d’un pays. La charte, pour un numérologue, est le langage chiffré correspondant à tout individu. En quelque sorte, sa carte d’identité en nombres.

« L’astrologie seule ne suffit pas à comprendre une personne, à savoir son avenir, affirme-t-il, c’est souvent une science inexacte. Il faut connaître le jour, le mois et l’année de la naissance et encore la minute précise afin de calculer l’ascendant.»

« Pensez qu’une erreur de quatre minutes sur l’heure d’une naissance entraîne un écart d’une année sur les dates des événements prédits ! Et puis, faut-il compter l’heure de la naissance au moment où apparaît la tête de l’enfant, au moment où le bébé crie ou quand on coupe le cordon ? Les astrologues ne sont pas d’accord sur ce point, alors que la numérologie ne laisse aucune place à l’erreur.»

  • Savez-vous qu’un moine bénédictin, l’abbé Guyon, un autre numérologue, établit ainsi la charte d’un petit caporal corse, encore inconnu, Bonaparte, lui prédisant qu’il serait un jour empereur mais mourrait en exil. Napoléon, terrifié, s’enfuit bien loin de cet illuminé qu’il prit pour un charlatan ! »

Voici comment procède le professeur. « Il prend le prénom usuel en donnant une valeur numérique à chaque lettre, calculée d’après la place qu’elle occupe dans l’alphabet, et en réduisant les chiffres obtenus par addition.»

« Ainsi la lettre R est la dix-huitième lettre de l’alphabet. Dans 18, il y a 1 et 8 qui, additionnés font 9. À la lettre R correspond donc le chiffre 9. Le prénom François, par exemple, donne 6, 9, 1, 5, 3, 6, 9, 1. En additionnant, on obtient 40. En additionnant 4 et 0, on a le chiffre 4. En procédant de même pour le nom de famille, Mitterrand, on obtient 50, soit 5.»

« Le chiffre du prénom représente notre « comportement quotidien ». Dans le cas du président de la République, François Mitterrand, le Pr Avery explique ainsi le chiffre 4 : « Organisation, méthode, stabilité, patience et ténacité, sens de la justice », mais aussi « étroitesse de vue et manque de tact ». Le nom représente l’influence héréditaire de la personne, son actif. Dans le cas du président, il signifie : « Amour de la vie, charme, optimisme et dynamisme. »

Une autre donnée, l’expression, est obtenue par l’addition des chiffres du nom et du prénom, soit 9 pour François Mitterrand.
Je cite toujours le Pr Avery : « Le nombre 9 est celui de la créativité et de l’ouverture sur le monde.
Il prédit souvent une carrière internationale, de l’altruisme, de la sensibilité qui peuvent aussi, en l’aspect négatif, se muer en haine et en désir de destruction ».

PAS DE CONFLIT MONDIAL EN 1984 MAIS UNE CRISE ÉCONOMIQUE GÉNÉRALE

« Ensuite, on calcule le « chemin de vie », soit la carrière ou la vie sociale, en considérant la date de naissance, dont on additionne puis réduit les composantes chiffrées.

Prenons toujours l’exemple du président, soit le 26/10/1916, ce qui donne 8.
Dans le tableau dressé par le Pr Avery, je lis au nombre 8 : « Vie de réalisation personnelle, de pouvoir et de réussite matérielle, chemin difficile, cerné d’épreuves, qui peut conduire à une réussite extraordinaire si le sujet a la force de caractère. Souvent, ambition du pouvoir et de l’argent. »

« Bien sûr, une charte ne s’arrête pas là. Le numérologue étudie ensuite le nombre des voyelles et des consonnes dans le nom, ce qui donne de nouveaux renseignements sur le caractère du sujet. Puis, lorsqu’il a tous ces chiffres, il cherche les nombres manquants qui fourniront une indication sur les obstacles ou « karmas » que la personne rencontrera tout au long de sa vie.»

« Il est également important de connaître comment un des chiffres clés a été obtenu et de détailler ensuite les composantes. Dans le cas de Mitterrand, son expression 9, vient de l’addition des chiffres 4 et 5. Elle n’aura pas le même sens que pour quelqu’un dont le 9 serait obtenu par le 5 et 4, le 6 et le 3, le 3 et le 6.»

« C’est un facteur important dont le numérologue doit tenir compte, car, me dit Avery, la numérologie est une science complète qu’on ne peut pas prétendre maîtriser en lisant seulement quelques tableaux clés.
Ensuite, selon sa méthode, le numérologue détermine, par des calculs portant sur la date de naissance, les cycles d’une vie et ses périodes d’apogée. C’est ainsi qu’il peut lire l’avenir, prédire les événements bénéfiques ou maléfiques et la tendance générale d’une année.»

C’est en établissant de la sorte la charte des hommes politiques influents aux États-Unis ou ailleurs que le Pr Avery a tracé les grandes lignes de l’année 1984, telle que l’annoncent les chiffres :

  • L’année 1984, pour l’Amérique, me dit-il, sera marquée par une série de désastres naturels : tremblements de terre surtout, qui auront lieu principalement en Californie. Je suis en désaccord avec les conclusions de bien des astrologues. Pour moi, il n’y aurait pas cette année-là de conflits à l’échelle planétaire, pas de conflits militaires entre États-Unis et URSS, mais une crise économique générale qui marquera la fin du système capitaliste tel que nous le connaissons aujourd’hui. En revanche, je sais déjà que des opérations militaires importantes se feront en Amérique latine, au Nicaragua surtout, et au Moyen-Orient (toujours le Liban). Je prévois aussi un déclin du Québec et une chute catastrophique du franc. Est-ce votre avis, Jean-Daniel ?
  • Celui qu’il vient d’interroger, Jean-Daniel Fermier, 42 ans, est son disciple. C’est le seul numérologue français à exercer en France.
    Les deux hommes se mettent à couvrir de chiffres la nappe en papier sous l’œil ahuri du serveur.
    Nous nous trouvons en effet dans un petit bistrot de Montmartre.
    L’As de Denier, où le propriétaire aime organiser des rencontres ayant pour thème les sciences occultes.
    « Je vois pour 1984, en ce qui concerne la France, de grands changements politiques et une nouvelle constitution vers avril/mai.
    Le président Mitterrand connaîtra de sérieuses difficultés mais Simone Veil, elle, aura une ascension fulgurante.
    « Pas mal apprécie Avery»
    Ils comparent leurs calculs, alignent encore sur la pauvre nappe des chiffres et des chiffres. Le code secret de l’avenir du monde. »

C’est ainsi qu’est relaté cet entretien datant de 1984 avec le célèbre numérologue Kevin Quinn Avery.


Confidences par Kevin Quinn Avery, D. Ms.

« Toutes les lettres sont négatives à un plus ou moindre degré.
Les moins négatives offrent aussi quelques avantages positifs.
Toutefois, si l’on voulait bien étudier la vie, ouvrir les yeux et bien regarder autour de soi, nous pourrions constater que beaucoup d’expériences de la vie nous mènent souvent d’un obstacle négatif à un autre.
Qu’est-ce que la vie ? Pour tous, tout semble progresser de circonstances en circonstances, et parfois, ce progrès se fait avec quelque soulagement ici et là, mais il semblerait tout d’abord que si la santé va, les affaires ne vont pas, si tout va bien en amour, c’est la vie matérielle qui en souffre ou vice-versa. Pourquoi ? Ce pourquoi est simple, et ce ne sont pas des mots en l’air, ce sont des faits.
Cette existence n’est rien qu’une classe.
La mission de l’homme, sur cette terre, est d’apprendre l’amour universel et de rendre service à l’humanité.
Donc, la vie mène l’homme d’expérience en expérience pour qu’il puisse évoluer.
C’est par la souffrance que l’homme évolue; une façon pénible de le faire, mais il semblerait que c’est de cette seule façon que l’homme évoluera.
Il y a des centaines de leçons à apprendre.
Par exemple, pour ceux qui étudient des thèmes, il y aura certaines difficultés à comprendre les aspects combinés. Pour trouver le moment propice pendant lequel un individu peut se marier et être assuré de la réussite et du bonheur. Pourquoi ? Ce pourquoi traite d’une seule leçon de base parmi tant d’autres. Personne, non personne ne peut trouver le bonheur ni le réaliser à travers une autre personne.
Le bonheur doit provenir de soi, intérieurement, et c’est seulement à ce prix que le bonheur peut être réalisé dans une union ou dans une relation. Une fois que la paix intérieure est réalisée, il ne peut plus exister de discorde. Tous les êtres causent leur propre malheur dans leurs relations, en essayant de contrôler, en essayant d’apaiser par leur ego négatif et par leurs contradictions. Malheureusement, il faut être deux dans une relation à être instruit et éclairé.
En numérologie, vous noterez que si un individu n’a pas de lettres « I » ou « R » dans son nom, c’est souvent un être sans cœur, sans empathie, compassion ou compréhension pour les autres …  Par contre, si ces lettres sont excessives, c’est positif. Quand elles transitent dans un thème, elles apportent la souffrance (situation ressentie par les agissements des autres autour de soi, maladie, difficultés de toutes sortes, etc …)
Il peut être constaté que c’est à cause de ses sentiments qu’une personne souffre et évolue, et non malgré eux. La lettre « i » est plus tournée vers le sacrifice, c’est une lettre lente et douloureusement  émotionnelle. La lettre »R » est plus active, impitoyable, destructrice.
Nous vivons sur cette planète avec nos petits caprices, nos petites peines, nos petites émotions et toutes nos autres émotions tristement négatives, nous avons beaucoup à apprendre.
Je voudrais vous apporter la sagesse contenue à travers les âges en une phrase, elle m’a été transmise par les plus grands maîtres.
TU NE POURRAS ATTEINDRE LA LIBERTÉ QUE LORSQUE TU AURAS LIVRÉ TA VOLONTÉ.
Ceux qui abandonnent leur petite volonté gagneront non seulement la liberté totale mais aussi la liberté des étoiles, et réaliseront leur immoralité. Ils se placeront au-dessus des souffrances de tous les jours. Ceux qui réalisent la liberté totale qui ne se réalise qu’après l’abandon de leur ego négatif, transcenderont et transmuteront les âges du karma qui les mèneront à l’ascension et bien au-delà car il n’y a pas de début ni de fin. Il n’y a que l’éternité et l’unité.
Il faut AIMER SANS ÉGOÏSME.
J’ai aussi appris un autre vieux dicton quand j’étais enfant. « Si on ne peut battre quelqu’un, mieux vaut alors se joindre à lui ». Ceci est la seule solution, il n’y en a pas d’autres.
Même s’il y a beaucoup de problèmes et beaucoup de souffrances sur le thème de n’importe quel individu, l’obligeant à évoluer, il y a aussi des aspects positifs. Personne ne reçoit plus que sa part de lutte dans sa présente incarnation. Pour détourner toute négativité c’est vraiment facile, il faut progresser et évoluer. Cette évolution commence quand on comprend qu’il faut lâcher prise à tout ego négatif.
L’enfer est vraiment en ce monde, nulle part ailleurs. La loi fut donnée à l’homme depuis le début des temps. Elle fut donnée par Hermès, Osiris, Moïse, Bouddha et Jésus, et elle se résume à une chose, l’abandon de tout ego personnel et négatif.
Quant à moi, je ne suis qu’un maître, ceux à qui j’enseigne sont pour la plupart des maîtres.
Il ne suffit pas d’enseigner quand, où et comment, mais pourquoi …
Ceux qui ont fait le choix d’ouvrir les livres sacrés d’astrologie et de numérologie doivent comprendre qu’ils ouvrent le véritable livre de la vie. L’étude des sciences occultes est sacrée et ne peut être séparée de la mission de l’homme sur la planète, comme elle ne peut être séparée de la force divine, du karma ou de l’incarnation.
Ceux qui ont choisi de rejeter cette théorie ne progresseront pas.
L’homme, ce grand voyageur, vient de l’unité et retourne à l’unité.
L’excursion (charte d’analyse des 4 plans physique, mental, émotionnel et spirituel) est  une carte de voyage dans l’expérience totale de la vie.
Ceux qui ne croient pas au karma n’ont qu’à étudier leur charte d’excursion, ils n’y trouveront pas de meilleure explication.
Ceux qui ne croient pas que la vie est prédestinée et qu’ils pensent contrôler leur vie avec leur petite et stupide volonté ne pourront que vérifier leur excursion pour savoir qu’il n’en est pas autrement.
Il n’y a que le choix et la volonté de choisir le positif ou le négatif d’une vie prédestinée, pré-organisée, pré-conditionnée. Il n’y a que la volonté, le libre arbitre, d’être malheureux ou heureux sur cette terre.
Cela dépend largement du degré de l’abandon de sa volonté et l’achèvement de son ego négatif.
Cela dépend aussi du degré d’amour dépourvu d’égoïsme que l’on peut apporter aux autres.
Que la bénédiction de la Force Divine soit avec vous. »